Besoin d’un conseil ?

Le cabinet vous accueille, sur RDV, du lundi au vendredi, de 9h à 19h.

Honoraires du cabinet Delcroix Avocats & Associés à Villeneuve-d’Ascq

Retrouvez les honoraires de notre cabinet Delcroix Avocats & Associés, composé de quatre avocats compétents en droit de la famille, droit de la responsabilité médicale, accidents et indemnisations, droit du travail et droit de l’immobilier à Villeneuve-d’Ascq.

À votre écoute, nous vous proposons une convention d’honoraires claire, sans mauvaise surprise.

Les honoraires

L’honoraire est libre et fixé d’un commun accord avec le client

L’honoraire de l’avocat s’apprécie en fonction des éléments suivants :

  • la nature et la complexité de l’affaire,
  • le résultat,
  • la notoriété, l’expérience ou la spécialisation de l’avocat,
  • le coût de fonctionnement du cabinet.

Il est déterminé indépendamment des frais de dossier, lesquels comprennent généralement :

  • le coût des correspondances,
  • les frais d’ouverture,
  • les photocopies,
  • le droit de plaidoirie,
  • les frais de déplacement,
  • un forfait téléphonique,
  • les timbres fiscaux.

L’honoraire est calculé selon les modalités suivantes

1

Une convention d’honoraires au temps passé

L’avocat précise à son client le taux horaire pratiqué, ainsi qu’une évaluation du temps susceptible d’être consacré à l’étude et au traitement du dossier.

2

Une convention d’honoraires au forfait

L’avocat et son client conviennent d’un honoraire fixe et définitif.

3

L’honoraire de résultat

Dans tous les cas, il peut être envisagé un honoraire complémentaire déterminé selon le résultat obtenu. Il est déterminé initialement par convention.

Le règlement des honoraires se fait par provisions, au fur et à mesure de l’avancée du dossier, et avec une facture détaillée, afin d’assurer une parfaite transparence des honoraires facturés. En tout état de cause, un échéancier peut être mis en place.

Convention d’honoraires : pas de mauvaise surprise, bonnes explications dès le départ.

Aide juridictionnelle

Les frais et honoraires de l’avocat peuvent être pris en charge en tout ou partie par l’État selon les ressources et le patrimoine du client. L’aide juridictionnelle n’apporte pas actuellement la juste rémunération de l’avocat. Elle est néanmoins acceptée par le cabinet dans certains domaines de son activité courante, sous réserve d’accord, après étude du dossier et des disponibilités du cabinet. Elle doit être demandée dès l’ouverture du dossier.